logo

Charité , Foi, Espoir
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Русский
  • Español

Cyclone « Chedza » January 2015.

39 morts, 118 375 sinistrés à Madagascar.

 Bilan provisoire des autorités

Aucune émotion internationale

Aucune intervention internationale

Seul le Père Pédro est présent

Donner

Madagascar Foundation

   

Lettre ouverte du Père Pédro Opeka

Le Mardi 20 janvier 2015 16h41, Père PEDRO OPEKA a écrit :

Hier lundi  19 janvier  je suis allé visiter le Village d' Ambaniala, où une dizaine des maisons sont très abimées par le cyclone !   En voyant  cette situation  désastreuse, je me suis demandé, comment des êtres humains peuvent vivre,( dans une époque de tant de progrès technologique,) dans des conditions inhumains pareilles ! De partout les gens m'invitaient  à entrer dans leur maison, pour que   je voie  de mes propres yeux  leur logement détruit par la pluie et le vent du cyclone ! J’ai été  frappé que des  enfants dorment à même le sol , dans une maison totalement humide !   Je ne pourrai jamais accepter, que des enfants  dorment dans des conditions si abominable ! C’est pour cela que j'élève ma  voix et que je prends mon bâton de pèlerin et je parcours le monde pour trouver des aides et ainsi améliorer leurs conditions de vie pour ces familles avec des nombreux enfants ! Hier aussi, j'ai vu 3 familles où les mamans sont  seules  avec  8 enfants, 7 enfants et  6 enfants ! Comment peuvent-elles  toutes seules  faire vivre une  famille si nombreuse ! L’aide, à de telles mamans  c'est un devoir humain, c'est une honte qu'on ne l'ait pas fait avant ! Mais c’est  quand  vous  voyez avec vos propres yeux que vous  êtes convaincu d'agir ! Combien des responsables de l'Etat ne voient pas ces situations, alors qu'ils pensent  qu'elles n'existent pas ! Sur le cas de cette famille  qui  est dans les photos ci-jointes, cette maman a 34 ans  et aucun enfant ne va à l'école !   Cette famille  s'est installée il y a pas longtemps dans la périphérie du village de Ambaniala ! Aujourd'hui même, 20 janvier  tous ces enfants  sont entrés à 'école primaire Akamasoa !   Ensuite une autre maman qui a 6 enfants et dont le mari est mort, a une fille de  18 ans, mais elle est déjà mariée ! J'ai lui est demandé :"pourquoi n’as-tu pas aidé  d'abord ta maman et tes petits frères  et sœurs !   Elle a  seulement ri.   C’est la mode de se marier  très jeunes ! Certains artistes chanteurs locaux  y sont pour quelques choses!   Avec le mariage précoce la pauvreté ne fait qu'augmenter !   Hier soir je suis rentrée à la maison  fatigué et triste ! Je me suis dit, qu'il faudra encore  lutter  des années pour  élever l'éducation des plus pauvres et changer leurs habitudes !   Dans l'extrême misère  où règne  la méfiance  et le chacun pour soi, c’est pas facile de changer les mentalités qui les retiennent dans la pauvreté !   Mais pas impossible non plus, puisque  à Akamasoa durant 25 ans nous avons réussi à sortir de l'extrême pauvreté  des milliers des familles !   Notre combat pour la dignité de chaque enfant continue !   Je suis persuadé qu'il n’y aura pas la paix sociale sans plus de justice, sans éducation, sans travail ,sans  partage et sans l'effort et la discipline !  

Merci de rester  avec nous pour ces enfants qui ne veulent  que vivre  dans une sobriété qui étonne et encore avec des grands sourires !

L'année  2015 promet d'être dynamique! Dieu d'amour  nous bénisse!

Père Pedro

De l'autre côté du monde

Dans une décharge publique

Au milieu de nulle part

Au milieu des plus pauvres

est né un mouvement d'une

Dimension internationale

Rejoignez-nous ... Soyez un acteur

Nous sauvons des enfants

Nous sauvons l'avenir

PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !