logo

Charité , Foi, Espoir
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Русский
  • Español
Le Père Pédro, cet homme, ce prêtre, ce missionnaire Argentin qui est à Madagascar depuis plus de 40 ans est devenu l’emblème de la résistance à la pauvreté. Il a su ne pas accepter la pauvreté comme « irrémédiable », oui il a pensé combattre « l’implacable » Sa méthode, elle est très simple, nous Chrétien, nous croyons en Jésus qui nous a fait toucher du doigt :
  • La bonté
  • La croyance en Dieu
  • La charité
  • Le pardon
  • L’entraide
  • Le partage
Et tant d’autres choses ayant trait à l’humanité et à l’humanisme Il suffit d’imiter Jésus dans nos actes de tous les jours. Mais dans sa méthode on y voit le souci des réalités, car il est utopique de vouloir aider ceux qui ne s’aident pas eux même, ceux qui ne veulent pas se sortir de leur état ou ceux qui détruisent plutôt que de construire. Sa méthode inclus également  la participation active de toutes les communautés du pays. Entraide entre concitoyen, entre voisins, entre frères et sœurs, entraide des parents et des voisins, c’est cette union qu’a fait naître le Père Pédro, c’est cette union qui a permis la réalisation durant ces 27 dernières années : Aujourd’hui, après 27 ans de combat, l’association AKAMASOA du Père Pédro est venue en aide à 500 000 malgaches3 000 maisons ont été construites, et 25 000 personnes habitent dans nos 22 villages. Chacun de ces villages comporte des écoles, un dispensaire et des lieux de travail pour les adultes : carrière, maçonnerie, menuiserie, agriculture, artisanat. 12 162 enfants sont scolarisés dans nos écoles.   Nous sommes fiers des réalisations, mais nous savons aussi qu’il est impossible de se reposer sur les acquis. La lutte est quotidienne, qu’elle concerne les problèmes de chacun de nos villages, ou bien les personnes pauvres qui continuent de venir demander l’aide d’AKAMASOA, et que notre Centre d’Accueil a recensé au nombre de 38 000 personnes pour l’année 2014, ayant reçu une aide temporaire d’urgence : repas, vêtement, couverture, savon. Mais ici nous donnons l’éducation, la santé et un travail. Chacun participe à la survie, à la vie et au futur de chacun.   Tout ceci est le résultat de cette REVOLTE qu’a eu le Père Pédro en 1989 en face de cette pauvreté.   Nous sommes « Madagascar Foundation » Public Charity registered in USA nous avons un agrément Fédéral et sommes reconnu par l’IRS. Nous sommes également « Madagascar Association » une ONG sous la loi de 1901 Nous nous battons pour le Père Pédro et tout ce peuple Malgache oublié par le reste du monde. Nous voudrions rappeler que le terme « Catholique » veut dire « Universelle » et que c’est l’universalité du Monde dans lequel nous sommes que nous appelons à nous soutenir financièrement. Le Père Pédro à l’habitude de dire « IL est si facile de donné quand on a » Que chacun d’entre vous se sente concerné, que chacun d’entre vous fasse l’effort de réserver chaque mois un petit pourcentage de ce qu’il gagne et l’envoie à Madagascar Foundation afin de soutenir cette multitude. Ces enfants qui, nous sommes désolé de vous le rappeler, mangent chaque jour et pas seulement une fois quand vous envoyer de l’argent pour soulager vos consciences. Ici nous parlons d’un « devoir » de chaque être humain. Pas d’une prière mais d’une obligation. Le seul  « merci » que vous recevrez sera ce sourire que les enfants auront sur leur figure. Et si ces personnes riches qui nous entourent  s’intéressent à nos projets, un bateau hôpital naitra et portera secours à une population entière et peut être même aux côtes de l’océan Indien.  

Bénévolat

  Depuis des années nous recevons des offres de bénévolat mais le Père Pédro préfère le bénévolat des Malgaches eux même, c’est à eux de se sentir concerner et d’aider leurs frères et leurs sœurs.   Le bénévolat qui est à encourager c’est chaque personne désireuse d’apporter son concourt, son aide en mobilisant ou en créant de petites ou grandes communautés où ils se trouvent afin d’organiser des évènements pouvant rapporter de l’argent pour ce que nous faisons à Madagascar. Cà c’est le véritable bénévolat, pas de voyages dans les iles mais un réel investissement de soi même. Encore ici pas de remerciement spécifique, juste la satisfaction de « bien faire » pour « une juste cause » et ce sourire d’enfant qui saura toujours nous émerveiller.   Enfin, il est de notre devoir de vous demander d’intervenir aux près de vos politiques afin que ces derniers, comme beaucoup de gouvernement déjà ou de politiques dans d’autre pays, proposent le Père Pédro pour le «  Prix Nobel ». Il a été proposé depuis déjà plus de dix ans pour cette reconnaissance, mais il faut savoir persévérer si l’on veut réussir.   Mais souvent l’individu, les collectivités, les Universités, nos Gouvernants restent sourds, je n’en veux pour preuve que nos dernières communications par email aux Présidents ou Présidentes de plus de 20 Universités Catholiques aux Etats Unis d’Amérique qui n’ont suscité aucune réponse, pas une, alors que nous ne demandions que de faire connaitre l’existence de notre Fondation à leur propre communauté. Quel bel exemple de « Fraternité », d’esprit « Chrétien », quel bel exemple « d’ignorance» et « d’égoïsme ». Voilà, je m’en remets juste à votre conscience et vous remercie par avance de vous confronter à elle.     Patrick Adam de Villiers

De l'autre côté du monde

Dans une décharge publique

Au milieu de nulle part

Au milieu des plus pauvres

est né un mouvement d'une

Dimension internationale

Rejoignez-nous ... Soyez un acteur

Nous sauvons des enfants

Nous sauvons l'avenir

PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !